Le nouveau Baccalauréat

Le nouveau baccalauréat reposera pour une part sur un contrôle continu et pour une autre part sur des épreuves terminales.

4 principes demeurent cependant inchangés :

  • 1. Le bac est obtenu à partir d'une moyenne générale de 10/20 
  • 2. Il n'existe pas de note éliminatoire ou de note de plancher 
  • 3. Le système actuel de compensation et de mentions est maintenu 
  • 4. L'oral de rattrapage est maintenu en tant que seconde chance 

Les épreuves terminales : 60% de la note finale

Ces épreuves comprennent :

- En première, l’épreuve anticipée de français 
- En terminale, quatre épreuves finales :

  • Deux épreuves écrites porteront sur les enseignements de spécialité choisis par le candidat. Ces épreuves se dérouleront au retour des vacances de printemps 
  • Une épreuve écrite de philosophie, à la fin du mois de juin 
  • Un oral d'une durée de 20 minutes préparé tout au long du cycle terminal. Cette épreuve orale repose sur la présentation d'un projet préparé dès la classe de première par l'élève. Cet oral se déroulera à la fin du mois de juin devant un jury sera composé de deux professeurs.

Le contrôle continu : 40% de la note finale

Le contrôle continu reposera sur des épreuves communes organisées au cours des années de première et de terminale.

Ces épreuves concernent les disciplines non évaluées lors des épreuves finales et la discipline de spécialité non poursuivie en terminale.

L'organisation relèvera des établissements mais :

  • Pour garantir l'égalité entre les candidats et les établissements scolaires, une "banque nationale numérique de sujets" sera mise en place 
  • Les copies anonymes seront corrigées par d'autres professeurs que ceux de l'élève. Une harmonisation sera assurée.

Les bulletins scolaires ne seront pris en compte que pour une part limitée (10%) de la note finale afin de valoriser la régularité du travail de l'élève.