Saint-Pierre : bientôt 150 ans d'histoire

Petite chronologie historique et anecdotique

1868 : Reprise par la Congrégation des Filles du Saint-Esprit de l'école de filles fondée en 1851. 
Parrainage par Monseigneur David, évêque de Saint-Brieuc. 

1869  : Première rentrée, avec 45 élèves (filles), 2 classes, 3 salles (dont une salle dite d' "asile").

1875 : Bénédiction des nouveaux bâtiments de l'école et du pensionnat (bât. D).
Préparation du Brevet élémentaire et du Brevet supérieur. 
 
1890  : Mise en place des "Arts d'agrément", enseignés par Sœur Marie-Hélène pendant 28 ans.
Adoption de l'uniforme.

1903 : 240 élèves. Lois anti-congréganistes mais l'école continue à fonctionner.

1906 : Ordre du préfet (non exécuté) de fermer l'école au 1er janvier 1907. 

1914-1918  : Occupation par des soldats, avant qu'ils ne soient transférés à la Maison-Mère.
Les élèves tricotent des chaussettes et des cache-nez pour les soldats durant les récréations.

1920 : Création de l'Association des Anciennes élèves. 

1924  : 405 élèves dont 92 pensionnaires, pour 24 enseignantes.
Construction du bâtiment Saint-Étienne (bât. E), avec la chapelle et la salle des Fêtes. 

1926  : Début de l'école secondaire et préparation au baccalauréat.

1940-1944 : 700 élèves, accueil d'une centaine d'élèves réfugiées, dont des élèves juives.
Occupation des locaux par l'armée allemande puis par les bureaux du ravitaillement.
Refuge dans la salle des Fêtes en cas d'alerte aérienne. 

1948 : Création de l'APEL (Association des parents d'élèves de l'Enseignement libre), avec 350 famillessur 400. 

1950  : Construction du bâtiment Saint-Joseph (bât. A), avec des laboratoires et dortoirs. 

1952 : Saint-Pierre s'ouvre aux nouveaux médias, avec un travail sur le cinéma, l'achat d'un poste deradio puis l'achat d'un électrophone pour les cours de langues en 1954.
Les élèves de Terminale obtiennent le droit de porter des bas-nylon plutôt que des chaussettes blanchesépaisses.

1959 : Développement de l'école secondaire.
Construction du bâtiment Saint-Paul (bât. C), avec un réfectoire, des classes (actuellement couloir deslangues) et un dortoir (actuellement salle des professeurs).
Loi Debré qui permet aux enseignantes d'être en contrat avec l’État. Contrat simple en 1962. 

1960  : 950 élèves. Goudronnage de la cour et mise en place d'un téléphone intérieur.

1967 : Des clubs très vivants (musique, théâtre, danse, philatélie, photo, cuisine, crochet...). 

1968  : Départ des maternelles et des primaires vers la Providence.
Construction du bâtiment Sainte-Marie (bât. B) de 5 étages, avec une salle de sport en sous-sol, denombreuses salles de cours, des laboratoires de sciences et 12 chambres individuelles.
Mise en place des Comités de classe, avec des délégués, pour faire des propositions.
Les parents et lesélèves sont associés à la rédaction d'une charte. 

1971  : Début de la mixité, 963 filles pour 20 garçons en 1972. 

1988 : Départ de la directrice Sœur Marie-Aline, remplacée par un directeur laïc.
Transfert de la tutelle de l'établissement à la Direction diocésaine de l'Enseignement catholique. 

1994 : Construction du bâtiment Saint-Michel (bât. F) le long de la rue pour les classes de lycée.

2005  : Ouverture du collège Saint-Pierre de Plérin. 

2008 : Association du collège-lycée Saint-Pierre avec le collège Saint-Pierre de Plérin, l'école-collègeSainte-Marie et l'école Saint-Michel pour former un groupe scolaire. 

Les directrices et directeurs

1869-1875 : Sœur Alphonse-Marie
1875-1888 : Sœur Marie du Calvaire 
1888-1899 : Sœur Angelina-Marie 
1899-1915 : Sœur Saint-Jean Chrysostome 
1915-1941 : Sœur Alexina Alix 
1941-1951 : Sœur Henriette Ruellan 
1951-1957 : Sœur Marie de la Trinité Corre 
1957-1966 : Sœur Yvonne Hirrien 
1966-1968 : Sœur Louise Castel 
1968-1988 : Sœur Marie-Aline Cloarec 
1988-1997 : M. Gilles Détriché 
1997-2004 : M. Pol Moal 
2004-2014 : M. Yvon Quéromès 
2014- : M. Jean-Marie Philippe 

Photographies  

1. Les pensionnaires "Enfants de Marie", en 1912 
2. Les pensionnaires, vers 1930 
3. Cours de botanique en 1946-1947 
4. Un laboratoire de science, vers 1950 
5. La troupe des Guides de France, vers 1950 
6. La chapelle, vers 1950 
7. Vue aérienne de Saint-Pierre, 1968 
8. L'équipe pédagogique, 2016 


 Merci à la congrégation des Filles du Saint-Esprit pour leurs informations et leurs photographies.