Jeunes hospitaliers à LOURDES

  • Jeunes hospitaliers à LOURDES 0
  • Jeunes hospitaliers à LOURDES img2017091116532301
  • Jeunes hospitaliers à LOURDES p1030662
  • Jeunes hospitaliers à LOURDES p1030663
  • Jeunes hospitaliers à LOURDES p1030665
  • Suivant
  • Precedent
  • Vignette 0
  • Vignette img2017091116532301
  • Vignette p1030662
  • Vignette p1030663
  • Vignette p1030665

Du 6 au 12 septembre 2016, 107 jeunes de 10 établissements scolaires de notre réseau 


Enseignement Catholique, ont vécu le pèlerinage diocésain à Lourdes en tant qu’hospitaliers. Une expérience riche humainement et spirituellement pour tous ces jeunes qui se sont mis en « tenue de service » pour aider les pèlerins tout au long de la semaine. Certains se sont retrouvés au service en chambres, d’autres au service de la restauration, au voiturage des pèlerins aux célébrations. Les jeunes sont revenus fatigués mais heureux de cette expérience riche en émotions et en découverte du sanctuaire de Lourdes et de l’Eglise universelle.


 Témoignages de jeunes hospitaliers de St Pierre accompagnées par Françoise :''En arrivant à Lourdes, j’étais persuadée que la religion ne servait à rien et que rien de tout ça n’existait. Mais en voyant tous ces gens croyants où la religion était un espoir de guérir ou simplement un pur plaisir pour eux, m’a fait me poser plein de questions et je pense que dans la religion il y a des choses vraies mais surtout ne sert pas à rien. Elle donne beaucoup de bonheur et d’amour.J’ai aussi appris à ne plus faire de différence entre des personnes valides ou handicapées. Je me sens désormais à l’aise avec tous et cela me fait un bien fou.Je ne remercierais jamais assez tous ces gens pour se qu’ils m’ont appris et je suis très heureuse d’avoir mis du bonheur dans leur cœur.Je n’oublierais jamais cette semaine et toutes les personnes que j’y ais rencontré''.''Ce séjour m’a appris beaucoup de choses, comme rendre service.je me sentait vraiment utile.J’ai été très émue de voir les pèlerins malades heureux malgré leurs handicapes.J’ai créé un lien fort avec certains d’entre eux.Ce séjour restera gravé à vie dans mon cœur !! ''''J’ai vraiment adoré cette semaine de pèlerinage à Lourdes et je ne regrette vraiment, mais vraiment pas d’être venue et je reviendrais bien volontiers.Cette semaine fût vraiment forte en émotion et je me suis senti vraiment utile tous les jours auprès des malades en voyant leurs expressions sur leurs visages et leurs sourires à chaque fois qu’on effectuait rien qu’un petit geste pour les aider.Cette semaine m’a aussi permise de m’ouvrir sur la religion chrétienne alors qu’au début de la semaine je n’étais vraiment pas croyante, alors qu’à la fin je ne repars pas forcément croyante mais un peu plus ouverte sur la religion.Merci beaucoup à tous les animateurs de nous avoir permis de vivre au mieux cette expérience et surtout merci à tous les malades qui ont gardé leur sourire toute la semaine malgré leurs soucis. Merci à eux car c’est aussi grâce à eux que nous avons tous été joyeux cette semaine.J’aurais encore tellement de choses à dire, mais la place manque (petite feuille de carnet).
 Merci pour ce séjour inoubliable''.''En venant à Lourdes, je ne pensais pas vivre des moments magiques et inoubliables.J’ai rencontré des personnes superbes et trouvé auprès des malades du bonheur et des sourires qui prouvent que malgré la difficulté, on peut garder sa bonne humeur et l’espoir.Je crois que je n’ai jamais autant souri en une semaine.J’ai aimé l’humain qu’il pouvait y avoir dans ces processions. Ce séjour a changé mon regard sur les handicapés qui sont comme nous intérieurement.Je n’ai tout simplement pas assez de mots pour décrire ce pèlerinage.Merci beaucoup à tous''.''Grâce à Anne et Paul, j’ai beaucoup appris sur la religion dont je ne connaissais pas grand-chose.J’ai aussi appris comment me comporter face aux personnes malades ou handicapées ; les considérer comme des personnes qui nous ressemblent, dépasser leurs handicapes.J’ai aussi appris qu’on peut recevoir énormément d’amour et de joie de personnes qui n’ont pas une vie facile. Que ce sont ceux qui ont le moins qui donne le plus, et c’est merveilleux.J’en ressors grandie''