Séjour à la Toussuire 5ème

  • Séjour à la Toussuire 5ème 0
  • Séjour à la Toussuire 5ème img9245
  • Séjour à la Toussuire 5ème img9278
  • Séjour à la Toussuire 5ème img9286
  • Séjour à la Toussuire 5ème imge9236
  • Suivant
  • Precedent
  • Vignette 0
  • Vignette img9245
  • Vignette img9278
  • Vignette img9286
  • Vignette imge9236

Le séjour en classe de neige était officiellement programmé du lundi 12 au vendredi 16 mars, mais en réalité il a commencé plus tôt, et s’est achevé plus tard… Plus tôt, car l’excitation qui précède le départ fait partie du voyage. On boucle les valises, on s’apprête à étrenner son équipement tout neuf, à retrouver ses camarades dans une ambiance qui n’est pas celle des débuts de semaine ordinaire. La perspective du séjour fait déjà rêver. Réveil magique au petit matin, le 12 mars : traversée de la vallée de la Maurienne, entrée dans Saint-Jean de Maurienne et ascension vers la station. Quelques restes de neige sur les bas-côtés et déjà certains élèves s’extasient. Puis, à mi montée, la neige est partout. Les yeux encore ensommeillés, on regarde de tous côtés. L’arrivée à La Toussuire a quelque chose de magique. C’est le premier jour à l’Edelweiss. On essaie le matériel de ski, on s’équipe pour découvrir la station à pied, avant de consacrer une bonne partie de l’après-midi à la construction d’un iglou dans un champ de poudreuse immaculée. Les filles s’activent sous le regard incrédule de quelques garçons assez peu vaillants ! Mardi, mercredi jeudi… les jours s’enchaînent très vite, dans une alternance de brouillard, tempête de neige et retour du beau temps. Pistes bleues, rouges, noires pour les plus aguerris, remontées mécaniques, chutes mémorables et petites frayeurs. Et le soir, ça continue. Shopping « en ville » (une seule rue !) et surtout courses de luge sur les pentes qui bordent le centre Edelweiss, dîner, regroupement des classes pour les consignes quotidiennes, conférence sur les dangers de la montagne avec le directeur des pistes , jeux de société, cinéma, spectacle de la descente aux flambeaux acclamé par des petits Bretons bien présents… et l’indispensable boum du dernier soir. Le tout dans un tourbillon : cela passe si vite ! Vendredi. Dernières pistes, et c’est déjà fini. Les médaillés récupèrent les précieux « flocons » qui valident leurs exploits. Le retour arrive plus tôt qu’on ne l’aurait souhaité, mais le séjour n’est pas vraiment terminé : il y aura tant de choses à raconter en famille ! Souvenirs, anecdotes, petits cadeaux, photographies, jusqu’à la soirée « tartiflette » du mardi 10 avril qui clôt de manière très sympathique cette belle aventure. Et côté accompagnateurs ? Il reste le souvenir d’un séjour intensif mais dans un bel esprit d’équipe, sans le moindre accident à déplorer. Nos élèves de 5ème se sont bien comportés.