Une aumônerie ouverte à tous !

Une aumônerie ouverte à tous !

AUMÔNERIE

Dans un climat respectueux des convictions de chacun, c'est un lieu d'écoute, d'échange, de convivialité

Mélanie LE CAOUSSIN, animatrice en Pastorale vous accueille tous les midis à l’aumônerie pour faire vivre aux volontaires, collégiens et lycéens, les valeurs de l’Evangile (débats, actions caritatives, célébrations…). 

LA SALLE QIR'AH, LIEU DE VIE OUVERT À TOUS

LA SALLE QIR'AH, LIEU DE VIE OUVERT À TOUS

Régulièrement, sur le temps du midi, les élèves qui le souhaitent viennent passer un peu (ou beaucoup !) de temps à l’aumônerie, lieu ouvert à tous, baptisée nouvellement « Salle Qira’h » : en hébreu, ce mot signifie « rencontre », et c’est bien la raison d’être première de ce lieu au cœur de l’établissement : rencontre possible en premier lieu avec des camarades pour discuter, jouer, chanter, danser parfois ! Rencontre également avec l’animatrice en pastorale, présente pour recueillir des questions, des soucis, des joies… Rencontre avec soi-même aussi, au travers d’activités créatives ou de pratiques permettant à chacun de mieux se connaitre et de cultiver son intériorité. Enfin, la salle Qira’h offre à chacun(e) la possibilité d’être accompagné(e), encouragé(e)pour vivre la rencontre avec « plus grand que soi en soi », d’approfondir sa vie spirituelle, dans une relation vivante et personnelle à Dieu.

CULTURE RELIGIEUSE: 
UNE PÉDAGOGIE DE LA RELATION, DE L'ÉCOUTE ET DE LA PAROLE PARTAGÉE

CULTURE RELIGIEUSE: <div>UNE PÉDAGOGIE DE LA RELATION, DE L'ÉCOUTE ET DE LA PAROLE PARTAGÉE</div>

      « Lancé sur les routes de Galilée, le Christ sort, non pour faire école, mais pour faire fleurir la joie. Il ne propage pas une doctrine, mais propose une autre manière d’être homme. Il ne monte pas un cours d’instruction religieuse, mais se passionne pour ses contemporains et se laisse initier à la vie par eux. Il se fait leur compagnon d’humanité, passant ses journées à les écouter, attentif à leurs joies et leurs chagrins »- Isabelle Parmentier, théologienne et formatrice à Poitiers L’animatrice en pastorale, Mélanie Le Caoussin, s’inspire du travail d’Agnès Charlemagne pour échanger avec les adolescents, qu’ils soient croyants ou non, notamment dans le cadre des heures de culture religieuse, en 6e et 5e. L’enjeu est d’éveiller et d’encourager chacun à s’aventurer dans l’espace de l’intériorité, là où les grandes questions et les grands désirs s’enracinent et fleurissent à l’adolescence. Au lieu d’attirer les jeunes sur le terrain de la foi, il s’agit de les rencontrer sur leur terrain à eux, de chercher ce qui les fait vivre, ce dont ils aiment parler, ce qui les préoccupe. Il s’agit d’ « habiter les questions » avec eux plutôt que de donner des réponses toutes faites dont beaucoup d’entre eux se méfient, tout comme du mot « Dieu », aujourd’hui. L’atelier de parole donne aux ados l’occasion de réfléchir tous ensemble, de s’encourager au dialogue : l’échange les aide à se poser des questions, à argumenter et à construire une pensée personnelle. La parole circule, et au détour d’une réflexion, des références ou des supports d’approfondissement sont proposés : conte, témoignage, extrait de film, texte de chanson, mais aussi récit biblique.